Salons - évènements

Un belge à Paris, ou ma vision du WL 2018!

WHISKY LIVE …

Le nom est mythique, quasi mystique même tant il résonne chez tous les amateurs de spiritueux. Mais le Whisky Live, qu’est-ce que c’est?

Le Whisky Live Paris c’est LE salon des spiritueux. Il est organisé à Paris par La Maison du Whisky en septembre de chaque année à la cité de la mode et du design, bâtiment … original … situé sur un quai de la Seine à côté de la gare d’Austerlitz. Comme vous l’aurez compris si vous suivez un peu, on n’y parle pas QUE de whisky (sinon je n’en parlerais pas ici). Année après année le salon s’est étoffé et on y retrouve certes une majorité de produits maltés de tous les coins du monde, mais aussi quantité de Rhums, de Cognacs, d’Armagnacs, de Calvados et d’Eaux-de-vie en tous genres. Voilà le décor planté.

Autre « détail », le salon se déroule sur 3 jours: samedi et dimanche pour le grand public, lundi pour les pros.

Organisation

Une fois qu’on sait ça, la phase d’organisation inévitable quand on est belge et qu’on veut débarquer à Paris survient. Outre se procurer les billets du salon (relativement facile tout de même, même si onéreux si on opte pour la formule complète), il convient de se trouver un logement sur place et surtout un moyen de transport pour se rendre dans la ville lumière.

Dans mon cas, j’ai opté pour un trajet en train+Thalys+métro et nous avions réservé plusieurs chambres dans les hôtels environnants pour se loger.

L’autre partie de l’organisation, inévitable vu l’ampleur du salon, c’est de préparer un minimum sa venue en suivant les nouveautés qui vont y être présentées et surtout en ciblant ce que l’on veut goûter! Impossible de tout goûter, il faut donc faire une sélection drastique.

Enfin denière partie de l’organisation: les copains! Nous nous étions organisés à une dizaine de copains belges, plus les retrouvailles sur place avec les connaissances françaises et sans oublier le rendez-vous inévitable dans LE resto parisien des amateurs de rhums aka La Table du Loup 😉

Here we go!

Dimanche matin, réveil qui sonne (tôt) et hop, direction la gare. Je vous passe les 3h30 de temps de train/metro cumulés, arrivée en bord de seine, on passe par la consigne pour abandonner sa valise et c’est parti!

Quelques-uns des Amis des Amis du Rhum 🙂

Neisson… et les autres

Commençons par la base, le rhum et plus précisément Neisson. Le stand est face à l’entrée, quasi vide quand on arrive sur place, comment y résister?

On y goûte pêle-mêle le blanc 52.5 en conversion bio, le nouveau profil 107 et le nouveau fût de 2012. On complétera le lendemain avec le profil 105 bio et la triplette 12, 15 et 18 (batch 2 tous les trois).

Verdict: le profil 107 est trop toasté/boisé pour moi, je lui préfère le 105. Le 105 Bio par contre semble très proche du 105 classique, il faudra les confronter en direct dans de bonnes conditions pour les départager. Idem pour le nouveau 12 ans, millésime 2005 (mon millésimé préféré chez Neisson) qui méritera d’être dégusté dans de bonnes conditions.

Pour ce qui est des 15 et 18, on est sur deux pépites évidemment à un prix stratosphérique. Néanmoins ma préférence a été vers le 15 qui était plus fruité là où le 18 tend plus vers le boisé et les épices (j’ai donc les même goûts que Claudine Vernant, contrairement à Alex Bobbi et Grégory Vernant qui préférent le 18 😉 ).

La triplette magique

Passé Neisson, le chemin nous emmène naturellement chez Longueteau. Sur un salon il faut faire des choix donc on ne goûtera que le Genesis ambré nouvellement présenté. Verdict personnel: pas vraiment emballé. Il m’a semblé assez alcooleux et surtout très herbacé. À regoûter pour confirmer…

On passe ensuite une série de stands aux accents sud-américains pour atterrir dans le dernier salon. Direction Velier pour, notamment, les nouveaux Long Pond. Hors VIP on n’a accès qu’au Vale Royal et au Cambridge le dimanche. Pas grave, c’est justement ceux qui me faisaient le plus envie sur base des descriptions préalables 😉 Qui plus est les 2 autres (les Long Pond 2003 et 2007) seront en dégustation le lundi!

Verdict: le 2003 est imbuvable: trop charcutier et agressif. Le 2007 est déjà bien plus sympa mais la dégustation est bien trop marquée par une acidité très présente.Le Cambridge et le Vale Royal en revanche sont très intéressants, l’un plus herbacé, l’autre plus fruité. Pas impossible que je craque un de ces 4, si on peut se permettre d’attendre (plus de 3000 bouteilles de chaque, ça devrait être faisable).

Masterclasses

Lundi aura aussi été l’occasion d’assiter à deux masterclasses.

La première, très intéressante, fut celle d’Alexandre Gabriel, aka Monsieur Plantation, qui nous présentait la distillerie WIRD que son groupe a racheté récemment. Ça aura été l’occasion de découvrir les très beaux alambics de la distillerie et de goûter au fruit d’un deux: le Vulcain. Issu d’un alambic à chambre, nous aurons droit à un verre de blanc brut d’alambic plus que prometteur!

La seconde sera celle de Luca Gargano sur les rhums jamaicains. Très intéressante aussi mais en fin de journée et plus longue, un peu plus de mal à rester attentif donc. Et puis surtout les rhums présentés étaient ceux dégustés tout au long du week-end, pas de surprise donc…

Et enfin Savanna, évidemment!

Impossible de parler du Whisky Live sans parler de Savanna! Pour cette édition la distillerie présentait pas moins de 6 nouveautés, donc 4 Single casks Grand Arôme ❤ !

Savanna lontan Collection 2018

Je ne m’attarderai pas des masses sur les dégustations, elles feront l’objet d’un article ultérieur en bonne et due forme. Retenons simplement que le G2 n’est pas dénué d’intérêt mais trop sage pour un amateur de grand arôme « costaud » comme moi. Notes aussi que le nouveau batch du 10ans « maison Blanche » est dispo aussi mais je ne l’ai goûté que trop rapidement, j’y repasserai à Spa dans une petite quinzaine de jours!

Quand aux 4 de la nouvelle collection, mon préféré est sans doute le 14ans sélectionné par LMDW, à confirmer bientôt 😉

Mention spéciale pour le packaging: les nouvelles étiquettes me laissaient dubitatif via écran interposé mais en vrai elles sont tops et les boîtes dédiées sont magnifiques. J’ai hâte de pouvoir les ajouter à ma collection!

Et à part du rhum?

Mis à part le rhum, le salon aura aussi été l’occasion de goûter plein de Cognacs, d’Armagnacs, de Calvados et d’Eaux-de-vie délicieux. Il en ressortira certainement l’un ou l’autre coup de coeur mais le salon était pour moi l’occasion de découvrir des maisons dans leur ensemble et de discuter avec les artisans, pas question donc de ressortir l’une ou l’autre bouteille ici 😉

Après le salon, encore le salon 😉

La journée de dimanche se termine, le salon ferme ses portes, du coup direction l’espace cocktail, aka « Cocktail Street », pour une mise en bouche avant de se diriger vers le resto.

Un « petit » daiquiri aux accents jamaïcains et un autre cocktail plus loin, direction la Table du Loup pour y retrouver quelques dizaines de connaissances internationales!

La table du Loup, si vous ne le connaissiez pas encore, est LE resto de l’amateur de rhum. Laurent a une liste de rhums à faire pâlir d’envie la plupart des amateurs. Le choix est juste abominable et la cuisine délicieuse.

Une partie du choix!

Ajoutez à ça un proprio adorable et une belle bande de copains, et vous avez la recette parfaite pour une soirée inoubliable. Certes, certains auront moins de souvenirs de la soirée (je ne donnerai pas de nom :p ) mais ce fut génial, à refaire dès que l’occasion se représentera!

Il se fait tard, mais on est toujours là!

Conclusion

C’est donc le coeur léger que nous avons levé les voiles le lundi soir, après moults dégustations et au moins autant de rigolades. Un retour jusqu’à la gare en mode récapitulatif de groupe, avant un long trajet silencieux dans le train en mode nostalgie, et voilà le retour à la maison qui se profile…

Bref, vivement l’année prochaine?

1 réflexion au sujet de “Un belge à Paris, ou ma vision du WL 2018!”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.