Dégustation du soir, Jamaïque

HGML – 4 lettres qui font envie

Printemps 2019. La valse des sorties bat son plein avant l’été. Chaque distillerie et chaque embouteilleur annonce ses nouveautés et essaie de se faire plus présent que ses concurrents sur le marché. Les salons du printemps sont là pour que chacun puisse découvrir ces nouveaux embouteillages et confirmer (ou infirmer) les rêves de succès des producteurs. À ce petit jeu, il y a toujours des bouteilles qui tirent leur épingle du jeu et cette saison ne fait pas exception. Et comme d’habitude c’est du côté de Velier qu’il faut regarder. Mais attention, pas question ici de la famuse bouteille noire, non non, on parle d’une des nouvelles sorties de la gamme Habitation Velier.

Direction donc la Jamaïque, et plus précisément la distillerie qui ne cesse d’être sous les feux des projecteurs, saison après saison, Hampden. En l’occurence il s’agit d’un rhum distillé en 2010 et estampillé du « mark » HGML. Là où cette bouteille prend toute sa dimension « iconique », c’est dans la rareté (organisée?) de sa disponibilité sur le marché. Une mise en vente qui n’excède pas les quelques minutes sur les sites de vente en ligne, des cavistes qui n’en reçoivent qu’une quand ils ont la chance d’en recevoir… bref, voici une bouteille fantôme!

Mais me direz-vous: pourquoi tant d’engouement? Et bien bonne question. Certes la distillerie fonctionne toujours, donc aucune pénurie à la source. Et 9 ans de vieillissement, on ne peut pas dire que l’on soit face à un rhum particulièrement vieux. Mais l’explication tient dans ces 4 lettres: HGML. Si on reprend un peu le contexte, lors des 70 ans de la maison Velier, une bombe jamaïcaine avait marqué les esprits, un Hampden <>H de 2010. Tout le monde ne l’avait pas vu venir mais les amateurs du genre sont unanimes: une vraie réussite. Du coup, retour en 2019, lorsque Velier annonce cette bouteille dans sa gamme Habitation, pas mal de monde y a vu le successeur du tant apprécié <>H. Et pour cause, à peine plus vieux, un mark proche et un taux d’ester qui donne l’eau à la bouche aux amateurs de yardies! Résultat: un rhum sorti en France/Belgique à 125€ et qui est presque devenu introuvable directement. Du coup on va en profiter et passer à la dégustation 🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nez

Dès l’ouverture aucun doute n’est possible, on est face à un Hampden bien lourd! La pièce est parfumée directement et on sait qu’il ne faudra pas aller mettre le nez trop franchement dans le verre 🙂

Une fois aéré, les arômes se laissent approcher et révèlent d’abord des fruits: de l’ananas rôti, de la mangue très mûre. Ceux-ci sont mêlés à des arômes d’amande/frangipane et des touches d’acidité de fermentation, un peu semblables à celles que laisse émaner un levain naturel. J’y retrouve aussi des touches de framboise, des épices (poivre en tête) et un côté végétal presque frais. Les classiques solvants/colle sont à mon sens peu présents en regard de ce que j’attendais. Bref, ça sent bon!

Bouche

Sur le palais on retrouve un profil typique de la distillerie. C’est une explosion d’ananas mélangé à de l’olive verte. La vanille est présente, ainsi que les solvants qui font leur apparition de façon plus franche qu’au nez. L’acidité du nez est présente avec un côté beurré/ pâtissier que l’on retrouvait déjà dans le <>H. En bouche c’est vraiment très long: il subsiste sur le palais bien au-delà de la minute et c’est sacrément bon.

Conclusion

En conclusion, voilà un rhum qui me plait beaucoup et qu’il va falloir absolument que je compare en face à face au Velier <>H tant leurs profils me semblent proches dans mes souvenirs. Mais on est clairementf face à un rhum à ne pas mettre entre toutes les mains et à ne pas approcher si on n’a pas un palais averti aux extravagances jamaïcaines!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Bonus: accord dessert

Le hasard fait parfois bien les choses et voilà que lorsque je me retrouve avec cette bouteilles ouverte et à goûter je suis en train de me servir un baba au rhum, avec insert d’ananas rôti à la vanille et crème de citron vert. Quel accord plus parfait pouvais-je espérer? Aucun, c’était top!

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.