Dégustation du soir, Martinique

Depaz 1979: un rhum d’un autre temps

Dans les « samples » il y a deux familles. Il y a d’abord les samples de nouveautés, que l’on finit par accumuler, pleins ou entamés, souvent par manque de temps mais parfois aussi par manque de plaisir gustatif.

Et puis il y a les autres, ceux qu’on accumule non pas par dépit mais par choix, parce qu’on sait qu’on n’aura pas forcément la chance d’en retrouver facilement. Ces samples de rhums sont exceptionnels, soit par le prix de la bouteille, soit par leurs rareté.

Le rhum dont je vais vous parler aujourd’hui est issu d’un de ces samples. Je l’avais en ma possession depuis un certains temps, attendant la bonne occasion pour l’ouvrir. Et cette « bonne occasion » fut cette #Quinzaine de Noël du Belgium Rhum Club.

Direction donc les flancs de la Montagne Pelée pour ce rhum, apparemment vieilli entre 3 et 6 ans seulement, et qui ne donne pas des masses d’informations supplémentaires. Place donc à la dégustation!

Nez

Après une vingtaine de minutes d’ouverture dans le verre il est temps pour un premier contact. Celui-ci est un mélange de fruits et d’épices, plutôt puissant arômatiquement. Je détecte du fruit jaune (avec de la pêche notamment), accompagné de papaye et de vanille. En lui laissant encore quelques minutes pour s’exprimer il a tendance à s’arrondir et à se rapprocher du profil classique des Depaz actuels. Viennent toutefois s’ajouter des notes de tabac frais au tableau.

Bouche

La bouche, comme sur les Depaz actuels, dérive légèrement du profil détecté au nez. On part sur des fruits amers, légèrement boisés, et accompagnés de vanille. Le profil est plutôt rond tout en étant délicat. C’est assez fin tout en étant épicé, un beau mélange. Derrière en revanche je retrouve toujours cette légère amertume en fin de bouche. La longueur n’est pas incroyable, mais sans que ça ne soit trop court non plus. On la qualifiera de moyenne: je dirais une trentaine de secondes 🙂

Conclusion

Si je devais résumer la dégustation je dirais que c’est un rhum très agréable et relativement riche à la dégustation. C’est plaisant et sans doute que la légère amertume pourrait disparaître en laissant le rhum reposer plus longtemps dans le verre. Niveau plaisir cependant je lui ai préféré le 2000 brut de fût récent même si on n’est pas vraiment dans la même catégorie.

Malheureusement sa rareté sur le marché en a fait une « licorne », c’est à dire un rhum qu’on ne croise que très rarement et toujours à un prix en lien avec la rareté. Ce sample restera donc certainement mon seul contact avec ce rhum plus âgé que moi!

1 réflexion au sujet de “Depaz 1979: un rhum d’un autre temps”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.