Dégustation du soir, Réunion

Savanna Unshared Cask Belgique 2020

On continue dans la série des « Unshared cask » de Savanna avec une nouvelle sélection réservée au marché belge. Après un premier embouteillage aux airs de franche réussite, la barre était placée plutôt haute pour la suite. Et c’est donc pour célébrer notre salon national du rhum, le Salon de Spa, que Savanna a sélectionné avec son distributeur Premium Spirits ce deuxième fût rien que pour nous, le belges 🙂 Bien sûr 2020 a été une année plus que particulière pour tout le monde, ce qui a entraîné une sortie tardive pour cette bouteille qui aurait dû sortir lors du salon mais l’essentiel est qu’elle finisse par arriver jusqu’à nous!

Au programme, on reste graphiquement dans la lignée des derniers Unshared comme celui pour la Réunion ou plus récemment celui pour la France. Photo noir et blanc d’une scène typiquement réunionaise, étiquette noire et dorée, c’est esthétique et ça fait une belle série pour les collectionneurs. Niveau contenu on est en revanche sur une vraie nouveauté. Penchons-nous d’abord sur l’étiquette pour y trouver des informations contradictoires: « Single Cask » et « Blend » par exemple… Autre chose, l’étiquette indique qu’il s’agit d’un rhum traditionnel mais reprend plus bas une appellation « TH1 » inconnue. L’explication est pourtant simple et je vais tâcher de vous l’expliquer sans vous perdre 😉

Prenez un 1er fût, ex-Cognac, dans lequel vous faites vieillir pendant 5 ans du rhum « Savanna traditionnel », c’est à dire à base de mélasse (même si on est d’accord, il devrait s’appeler « industriel » plutôt mais soit). Prenez un 2ème fût, ex-Cognac lui aussi, dans lequel vous avez fait vieillir pendant 5 ans également cet ovni maison qu’est le HERR (ce rhum à très haut taux d’esters et au process de fabrication très spécifique).

Faites un assemblage de ces 2 fûts (dans une proportion restée secrète) et remettez le tout dans un autre fût, cette fois en chêne américain et n’ayant jamais vu de spiritueux (le fût n°1043 donc). Remettez ce fût à reposer dans le chai humide pour que le mariage de votre assemblage soit consommé et vous obtenez un « Rhum traditionnel TH1 » (Traditionnel Herr n°1). Une fois réduit à 50% vous l’embouteillez, vous obtenez 840 bouteilles, vous les proposez au tarif de 65€ et vous voilà avec un bel Unshared Cask for Belgium #2 ! Passons sans plus attendre à la dégustation (avec les notes combinées de Thomas et de Cédric Sip) 🙂

Nez

Le profil est relativement léger et frais, sur un mélange de fruits blancs et de boisé léger. Du raisin léger, de la pêche, de la pomme et un peu de végétal (sur le menthol). Le profil pourrait même faire penser à un rhum blanc tant on est sur quelque chose de jeune. Une pointe de vanille et une once de boisé, tout en légèreté. Une touche herbacée/gazon vient aussi avec l’ouverture.

Bouche

Léger de premier abord, il s’exprime ensuite avec le rappel de certaines notes fruitées du herr, qui viennent avec la chaleur des 50%. Des notes de vanille, délicatement mêlées au bois, enrichissent le côté à la fois pâtissier et végétal (foin). Rien d’explosif, le herr est vraiment discret même si sa présence ne fait pas de doute. Une certaine sucrosité (sucre roux) qui fait que le titre passe sans souci. Côté fruits on trouve des notes d’olive verte, d’ananas et de mangue. Par contre la finale est assez courte, le rhum subsiste peu de temps en bouche.

Conclusion

Voilà donc un rhum que l’on peut qualifier d’original à plus d’un titre. Il l’est d’abord par sa fiche technique: c’est le premier assemblage contenant du HERR et que l’on aime ou pas, ça a le mérite d’exister tant les possibilités avec cet extravagant « high ester » semblent énormes. Original il l’est également par son profil puisque vu son jeune âge on a un profil pas courant chez Savanna et très frais. Forcément ça tranche énormément avec le premier Unshared belge, qui était un pur Grand Arôme, et donc forcément aussi le public cible ne sera pas exactement le même. Le corolaire c’est que pour moi qui suis un grand amateur de high ester, cet unshared n°2 est vraiment trop sage et ne m’apporte vraiment pas ce que je cherche dans un rhum. Mais nul doute qu’il trouvera son public et finalement pour célébrer un salon qui s’adresse à tous les profils, un rhum plus « passe-partout » qu’un grand arôme est sans doute une bonne solution 😉

Retrouvez cette bouteille sur Rum Tasting Notes: https://rumtastingnotes.page.link/cGAorm4d1hrjcBMo7

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.