Dégustation du soir, Réunion

Savanna Créol Straight : Batch 1 vs Batch 2

Il y a environ un an la distillerie Savanna présentait (nous vous en parlions ici) son premier rhum agricole brut de colonne: le « Straight ». Il a été distillé en 2018 dans l’alambic Savalle avec des cannes du Bois-Rouge et embouteillé à 1350 exemplaires (en 70cl) au titre de 67,2%.
Il y a quelques semaines, la distillerie sortait un nouveau batch sous forme de 1880 bouteilles, de 50cl cette fois, estampillées 2019 et titrant à 67,4%. Voici donc l’occasion de se replonger sur ces 2 monstres à haut degré afin de faire une petite comparaison!

Le grand frère et sa petite soeur

Nez

Le premier embouteillage est sur la canne fraiche, avec beaucoup de fruits exotiques (mangue, papaye), un peu d’épices (poivre blanc) et du foin. Il est très agréable et malgré sont degré élevé l’alcool est vraiment bien intégré. La nouvelle version est plus minérale, avec moins de sucrosité et un côté plus iodé / salin. On ne retrouve plus ces notes de foin, par contre les notes de fruits sont toujours là (cerise, framboise) et l’alcool est toujours aussi bien intégré.

Bouche

La version 2018 part directement sur le fruité décelé au nez: c’est ample et chaleureux. Évidemment l’alcool est assez présent, même pêchu, mais il n’est pas dérangeant à partir de la seconde gorgée. Les arômes restent bien présents dans une finale agréable. La nouvelle édition reprend toujours cette douceur de fruits à l’alcool, elle confirme le nez avec un coté plus minéral et salin. Certaines notes me rappellent le Trois Rivières Cuvée de l’Océan (même si le côté iodé y est quand même bien moins présent). L’alcool est bien plus intégré que sur le batch précédent ce qui le rend plus agréable malgré les 0,2% de plus. La finale est par contre un peu moins longue.

Conclusion

Nous avons 2 produits qui sont de très bonnes facture et pas si éloignés l’un de l’autre. D’un coté, le nez du batch 1 est très charmeur mais l’alcool vient rendre la bouche moins facile à appréhender. De l’autre le batch 2 a un coté bien plus minéral, moins chaleureux, au nez mais avec une dégustation bien plus accessible. Deux produits à la colonne vertébrale commune mais à l’identité différente. Et saluons au passage le volume de la bouteille qui est en diminution et qui répond à une demande des consommateurs pour qui 70cl peuvent paraître interminables.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.