Dégustation du soir, Jamaïque

SBS Jamaica: de 2004 à 2015

Nous nous penchons aujourd’hui sur deux nouveaux embouteillages de la désormais célèbre marque 1423 S.B.S. Direction la Jamaïque pour ces bouteilles qui succèdent, entre autres, au Jamaica 2008 dont je vous avais parlé plus tôt. Deux bouteilles différentes ici pour deux distilleries inconnues, du moins d’après les étiquettes 😉

S.B.S Jamaica 2004

La première bouteille est estampillée d’une date (2004) mais d’un « N/A » sous la distillerie. Pourtant les confidences de salon m’ont appris qu’il s’agissait d’un rhum issu de la distillerie Worthy Park. Les plus attentifs me diront alors qu’en 2004 la distillerie Worthy Park ne tournait pas. Ce à quoi je répondrai qu’ils ont raison et qu’une autre confidence m’a appris que l’année était une erreur et que le rhum était en fait un 2005, embouteillé à 58,7% et vendu tout de même autour des 120€. Dernière information, le rhum a vieilli intégralement en ex-fût de Bourbon. Me voilà curieux de voir ce qu’il a dans le ventre, sachant que le SBS 2005 que nous avions dégusté plus tôt était une magnifique réussite.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nez

La première impression est plutôt surprenante. On s’attend à de l’extravagance, du fruité à profusion et du solvant alors que pas du tout. Le nez est relativement léger, presque sage. Le profil est marqué fortement sur l’amande et la frangipane. L’alcool est un peu trop présent, accompagné du litchi et du citron jaune? Le boisé est léger, légèrement sucré (sucre cuit). Avec le temps la vanille se joint à la danse ainsi que des notes de fruits très discrètes.

Bouche

Sur le palais les impressions sont cohérentes. Il y a une petite amertume, issue d’une boisé plutôt toasté, même grillé. Le fruité est léger comme au nez et assez peu exotique. Des notes de cerise apparaissent, ainsi qu’une note d’olive noire assez marquée. On est assez loin du profil typique de la distillerie…

S.B.S. Jamaica 2015

Deuxième bouteille du jour, un rhum bien plus récent puisqu’il est marqué d’un 2015. De nouveau une distillerie inconnue officiellement, mais révélée en confidence: nous sommes ne présence d’un Hampden. Plus précisément un assemblage des marks à faible taux d’ester qui a passé 3 ans en ex-fût de Bourbon avant d’être transféré pendant 6 mois dans un ex-fût de PX. Voilà qui explique la couleur foncée du rhum et qui devrait surtout l’avoir assez fortement marqué. Le résultat a été embouteillé à 55% et est vendu autour des 100€.OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nez

Le jour et la nuit avec le précédent, comme attendu. Le nez est très vineux, fortement marqué par le passage en fût. L’alcool est ici aussi légèrement trop présent mais le reste du profil le compense mieux que sur le précédent.  Celui-ci tire sur le raisin sec, le pruneau et le boisé gourmand. Le temps passant, le fruit se confit, faisant apparaître des notes d’abricot, de fruits secs grillés (noisette notamment), le tout toujours accompagné de raisin.

Bouche

La bouche est cohérente avec le nez de nouveau. C’est assez boisé mais tirant sur le fruité vineux. Les arômes portent que le fruit sec torréfié, avec quelques notes empyreumatiques. La vanille apparaît ici aussi, mais des notes grillées. Je détecte aussi des notes de crème brûlée. C’est assez riche sur le palais mais sans être trop écœurant, contrairement à ce qu’on pourrait penser.

Conclusion

Voici deux embouteillages qui m’ont laissé perplexe à l’annonce et pour lesquels la dégustation confirme ma perplexité. Le premier, le 2004, est bien trop peu fruité et funky pour faire office de jamaïcain typique. Bien trop sage à mon goût, il plaira à d’autres même si une meilleure intégration de l’alcool l’aurait sans doute aidé. Le deuxième, le 2015, est bien plus complexe même si les arômes sont attendus à cause du finish. Il ne me déplait pas sans non plus réellement me convaincre, la faute sans doute à son prix qui me semble excessif. Bref, voici deux embouteillages dispensables dans la gamme jamaïcaine S.B.S, chose suffisamment rare pour être soulignée tant leurs embouteillages jamaïcains précédents étaient tous plutôt réussis.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.