Autres destinations, Dégustation du soir

Old Brothers Saint Lucia

Il était une fois, dans le sud-ouest de la France, un duo de cavistes qui se disait que Toulouse c’était très joli mais que finalement ce n’était pas si grand. Du coup ils se sont dit: et si on se baladait un peu, histoire de voir si on ne trouve pas l’un ou l’autre endroit intéressant. Chemin faisant ils tombèrent sur un fût d’Armagnac, sur un fût de Cognac et sur un fût de Rhum. Bingo se dirent-ils, lançons-nous dans l’embouteillage!

Bon certes, l’histoire est romancée et au moins partiellement inventée mais gageons que l’essentiel est là: Old Brothers est un embouteilleur indépendant matérialisé par deux passionnés qui en plus d’être cavistes se sont lancés dans le monde périlleux de la sélection de spiritueux. Je ne vous refais pas l’historique complet des sélections mais toujours est-il que depuis le lancement en 2017, il y a eu du chemin parcouru. Et 2019 aura été une année marquée d’une croix blanche pour Anthony et Julien puisqu’après un périple de plusieurs semaines dans les caraïbes, ils sont revenus avec une série de nouveautés à l’automne.

Aujourd’hui nous parlerons de l’une d’entre-elles, une bouteille issue de la petite île de Sainte Lucie. Il s’agit donc d’une sélection faite dans les chais de Saint Lucia Distillers, seule distillerie de l’île, et dont l’une des marques phares n’est autre que Chairman’s Reserve. Le rhum que nous goûterons ci-dessous est donc un rhum 100% Pot Still, moitié John Dore 1, moitié Vendôme, vieilli 13 ans sur place en ex-fût de Bourbon et embouteillé à 59,1%. Sorti à 286 unités, il a été commercialisé au prix de 130€.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Dégustation

Nez

Immédiatement le décor est posé: ça sent le Pot Still lourd, ça parfume! Le profil est chargé bien comme il faut, avec d’un côté les fruits à tendance confite: du raisin de Corinthe à la cerise confite en passant par la poire. De l’autre on retrouve un agréable tabac frais, teinté de boisé (pipe?) et de cire de meuble, qui enrichit énormément le nez. Entre ces deux facettes il y a des épices, avec le poivre en tête. Le tout forme un mélange très homogène, chaque facette complétant l’autre. 

Bouche

Le profil gustatif est cohérent sans être une copie conforme du nez. D’un côté on a toujours ces fruits, la cerise confite et la poire se joignent au pruneau cette fois, agrémentés d’un petit côté grillé. De l’autre on retrouve aussi le tabac du nez mais cette fois-ci nettement plus chaud (voire sec) et moins frais. Entre les deux toujours les épices mais celles-ci s’accompagnent d’une note empyreumatique grillée (voire brûlée) nette. 

Conclusion

Je ne suis pas le plus famillier avec les rhums de Sainte Lucie et nul doute que la prochaine soirée des Amis qui sera dédiée aux productions de cette île m’en apprendra énormément mais toujours est-il que cet embouteillage Old Brothers n’a eu aucun souci à me convaincre. Le profil est gourmand, riche et pourtant suffisamment typique pour sortir du lot. On peut dire que c’est une belle sélection réalisée ici et que pour qui souhaite s’offrir une belle référence de l’île, il n’y a pas la moindre raison d’hésiter!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.