Réunion, Saison 3: 2018-2019, Soirées Amis des Amis du Rhum

S3 bonus: Masterclass Savanna

Une saison de soirées dégustations comme celles des Amis, c’est un travail de longue haleine du point de vue organisationnel. Il faut prévoir les dates, réserver le local, prévoir les thèmes, prévenir les participants, préparer le line-up, acheter les bouteilles, etc. Bref, ça ne s’improvise pas. Et puis parfois tombe une opportunité à saisir rapidement ou à laisser passer pour un bout de temps. Ce genre de propositions qui survient au moment où on s’y attend le moins et pour lesquelles on n’a pas trop le temps de réfléchir.

Voilà l’histoire de cette masterclass 🙂 Il y a un mois je discute avec Cécile (aka Mme Savanna sur pas mal de salons). Nous discutons de tout et de rien comme d’habitude et on en vient à parler masterclass dans le futur (la saison 2019-2020 commençant à se préparer dans ma tête). Cécile est plus que positive et enchaîne en me demandant si je ne veux pas organiser une masterclass le week-end de Pâques. S’en suit un blanc (symbolique vu qu’on discute par écrit) et une question: Pâques 2019? Réponse affirmative. Je lui demande donc si elle n’est pas disponible le 19, quitte à chambouler les thèmes et à retarder Depaz mais non, uniquement à partir du 20. Zut, ça va quand même être compliqué, je dois trouver une salle, convaincre suffisamment de monde de revenir le lendemain de la soirée Depaz et avoir l’accord de tout le monde. Bref c’est pas gagné mais il en faut plus pour m’arrêter.

Une poignée d’appels, de messages et de coups de sonde plus tard, on en arrive à cette affirmation un peu folle: Oui, on y va! Niveau lieu, c’est l’incontournable bar à rhums et cocktails de Louvain-La-Neuve, le Décorhum, qui nous accueille pour cette soirée (encore merci Jean-Philippe!). Niveau line-up on pioche dans ce que le distributeur a en stock actuellement pour essayer de faire la belle sélection que voici:

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais avant de passer à la dégustation, je vous encourage à lire le mode d’emploi maison qui vous permettra de vous y retrouver parmi les différentes appelations Savanna.


1 – Créol – 52%

Commençons pas le « nouveau » blanc agricole de la marque. Jusqu’à 2018 Savanna n’avait au catalogue que la version 45% du Creol blanc, c’est à dire un rhum agricole. L’année passée est donc sorti dette version à 52% (au Rhum Fest 2018 de mémoire). Distillé en colonne de cuivre, ce rhum est prévu pour la dégustation pure, autant dire qu’on ne va pas se priver 🙂

IMG_20190418_185625-01.jpeg

Nez

Le constat est immédiat: quelle fraîcheur! Les sensations sont très portées sur la canne fraîche et le citron. Ceux-ci sont accompagnés de réglisse/anis, de touches de foin et d’un côté végétal/fruit vert léger (poire, coing).

Bouche

En bouche la sensation est cohérente avec une belle fraîcheur, toute en douceur. C’est désaltérant tout en ayant du caractère. On retrouve le citron, la pointe d’anis et un petit côté minéral agréable. La finale sera plutôt sur la canne, toujours accompagnée d’anis et de citron.

Cédric L y trouve aussi une petite note sauvage dans la finale qui lui rappelle les Clairins. Pour Michaël c’est un vrai coup de coeur. Il trouve ce blanc parfait, tant en ti’punch que pur. Sans doute son « plus gros coup de coeur, oui oui, mieux que le Neisson« . Le rapprochement n’est pas anodin et une comparaison face au Neisson conversion bio est prévue tant les ressentis semblent proches.


2 – Cuvée Maison Blanche 2006 – 43%

On passe du côté des rhums vieillis maintenant avec ce 10 ans « Maison Blanche » 2006. Nous avons déjà eu l’occasion de vous le présenter ici et donc nous allons passer directement à la dégustation.

IMG_20190509_201725-01.jpeg

Nez

Le profil est fruité: entre l’orange confite, l’abricot sec, le fruit tropical cuit et la mangue. Pour accompagner cette salade de fruits il y a aussi de l’amande, de la cassonade (sucre cuit, réglisse), du boisé léger, de la vanille et des pointes de muscade et de fumée. Pour compléter le tableau un côté plus végétal se montre ensuite avec de l’olive et de la menthe, le tout sur une pointe de cuir. Bref, c’est pas mal complexe!

Bouche

De nouveau la bouche est cohérente avec le ressenti du nez puisqu’on est sur du fruit tropical et des agrumes au premier plan, suivis par la vanille, la réglisse et du boisé léger. Les arômes sont moins confits qu’au nez et la pointe d’olive est toujours présente à l’occasion.

La fin de bouche voit les mêmes arômes persister, additionnés d’un peu de menthol, ce qui apporte un côté frais au tout.


3 – SC Intense 18 ans – 46%

Après cette première approche, restons dans le rhum « traditionnel » de mélasse mais cette fois-ci direction rien de moins que le plus vieux rhum jamais commercialisé par la distillerie. Nous sommes ici face à un embouteillage issu d’un fût unique, contenant un rhum distillé en 1999 et ayant passé plus de 18 ans sous bois. 805 bouteilles ont été produites avec ce rhum réduit à 46%.

IMG_20190509_200951_1-01.jpeg

Nez

Le profil olfactif est conforme à ce que l’on attend: il n’est pas question ici de fraîcheur ou d’acidité citronnée mais bien d’un profil arrondi, avec des arômes assagis et entre-mêlés. Nous en ressortons d’abord une vraie salade de fruits avec de l’orange, de la pêche, de la poire, de la banane, de l’ananas et de la noix de coco. Ceux-ci sont accompagnés d’un boisé assoupli, de vanille, de réglisse et d’un côté pâtissier avec de l’amande et du moka.

Bouche

La bouche suit dans la même voie, c’est à dire quelque chose d’arrondi, d’assoupli par le temps. C’est très doux sur le vanillé, le boisé, le café et toute une série de fruits de nouveau. Nous avons identifié du zeste d’orange et du fruit rouge (framboise et groseille) notamment. Quelques notes herbacées passent de temps en temps. La finale est plutôt sur le boisé et les épices. Elle est un peu trop courte par rapport à ce que l’on aurait souhaité.

Au final on a un rhum qui va certainement plaire à pas mal de monde ayant plus l’habitude des rhums réduits. C’est doux et très bien fait donc pas d’inquiétude à ce niveau. En revanche nous aurions souhaité (et c’est l’avis plus que majoritaire de la masterclass) le même rhum mais avec un taux d’alcool plus élevé, voire même brut de fût, histoire de gagner en longueur et d’accentuer l’expression des arômes. Ce sera pour une prochaine fois 😉


4 – SC Créol 5 ans finish Calvados – 54,7%

Direction ensuite la gamme agricole de chez Savanna avec ce nouveau Single Cask. Celui-ci a passé un peu plus de 5 ans en fût et a subi une finition en ex-fût de Calvados. Il a été embouteillé ensuite brut de fût à 697 exemplaires.

IMG_20190509_201219-01.jpeg

Nez

Aucun doute, la finition en fût de Calvados a bien marqué le rhum. Ne nous méprennons pas, ça sent évidemment le rhum, mais le marqueur principal est la pomme. C’est très marqué dans le bon sens du terme. Pour accompagner la pomme il y a des agrumes mais aussi de la canne fraîche, de la vanille, du sucre cuit/cassonnade, des épices (cannelle, réglisse) et de petites notes fumées. C’est très gourmand.

Bouche

C’est moins fruité en bouche que ce que le nez laissait entendre. La pomme est toujours présente, avec la vanille et le boisé, mais elle est plutôt cuite ici, avec une petite acidité typique du Calvados justement. Le profil est caramélisé voire même un peu grillé, ce qui, combiné à la canne, nous donne de nouveau des arômes de cassonnade.

Au final c’est un rhum qui a beaucoup plu à l’assemblée, surtout que son âge le rend très abordable (une cinquantaine d’euros). Une bouteille pour laquelle on n’hésite pas longtemps, assurément.


5 – SC Lontan 11 ans HERR Japan Tribute – 61,3%

Pour terminer cette dégustation, direction mon coup de coeur de la gamme Savanna actuelle: ce Lontan HERR Japan Tribute. Je ne vais pas vour le re-présenter, je l’avais déjà fait par ici et ça me semble suffisamment exhaustif pour passer à la dégustation directement 🙂

IMG_20190509_201441-01.jpeg

Nez

D’entrée de jeu il remet les points sur les i, la star c’est lui! C’est expressif à souhait avec un nez très gourmand. Il est ultra fruité, sur le côté tropical mélangé: ananas, mangue, goyave… À côté de ça il y a du boisé léger, de l’olive caractéristique des Lontan et des épices (poivre, muscade, anis, cannelle). Un note vanillée vient complèter le tableau pour un vrai plaisir.

Bouche

De nouveau on est dans la cohérence pleine et entière: la bouche se calque sur le profil du nez avec les fruits exotiques (ananas et mangue), du boisé, des olives vertes, de la vanille, de la cannelle. C’est à la fois gourmand et expressif, un régal. La finale reste longtemps sur les fruits exotiques confits, un peu de boisé et de menthol en accompagnements.

Aucun doute, celui-ci a plus qu’été apprécié. Les heureux possesseurs d’une bouteille ont fait des envieux car le stock de l’importateur belge est vide mais des bouteilles comme ça, on en redemande!


6 – Daïquiri Lontan 57 et Conclusion

On termine cette belle masterclass par une touche de fraîcheur réalisée par notre hôte du jour, Jean-Philippe (alias Mr Decorhum), sur une idée de Savanna. La recette est relativement simple puisque le cocktail ne contient que 3 ingrédients: du jus de citron vert, du sirop de gingembre et du Savanna Lontan 57. Servi sur une montagne de glace, le résultat est parfait. Un délice que je ne peux que vous recommander d’essayer dès que les beaux jours seront de retour!

En conclusion je dois remercier Cécile pour sa disponibilité et cette masterclass très agréable, Jean-Philippe pour l’hébergement et Premium Spirit pour la logistique. Ce fut un début de soirée très agréable, qui aura été bien prolongé pour certains mais il faut dire que l’endroit s’y prête à merveille. La carte des rhums de Decorhum est sans hésitation une des plus belles du pays et le plus dur n’est pas d’y trouver son plaisir mais plutôt de le choisir!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.