Dégustation du soir, Martinique

Grand Arôme : la Martinique aussi

Depuis quelques années, parler de « rhum Grand Arôme » est synonyme de Savanna. Et il faut bien avouer qu’ils ont le savoir-faire et l’expérience dans le domaine. Mais un point régulièrement omis est que Savanna n’est pas le seul au monde à faire du Grand Arôme (et ils l’ont d’ailleurs toujours dit). Une des autres distilleries qui en sort régulièrement c’est la distillerie du Galion, en Martinique.

Pour mieux comprendre, penchons-nous 5 minutes sur les produits de la distillerie. Celle-ci sort 2 produits: un rhum « grand fond galion », industriel et avec un taux aromatique classique, et un rhum « grand arôme » mais non-embouteillé et destiné soit aux assemblages, soit à la cuisine (pâtisseries, confiseries, glaces, etc).

Mais ça, c’était avant qu’un nouvel embouteilleur venu sur le marché, Latitudes, décide de se pencher sur ce fameux « grand arôme ». Ils ont donc fait subir au rhum un brassage de 6 jours avant de l’embouteiller au titre naturel et sans réduction, c’est à dire à 60%. Il est à noter au passage qu’il vous en coûtera 48,9€ précisément pour vous procurer une des bouteilles de ce premier embouteillage de la sorte. Mais trève de bavardage, passons au compte-rendu de la dégustation!

latitudes-grand-arme-de-la-baie-du-galion-60.jpg
crédit photo: Rhum Attitude

Dégustation

Nez

L’approche est assez suprenante quand on connaît les profils « grand arôme », notamment ceux de Savanna. Ce côté solvant jamaïcain est peu présent. Le profil est beaucoup plus porté sur l’ananas vert (pas assez mûr quoi) avec un côté herbacé. Il est aussi marqué par du citron vert, de l’abricot et une touche de foin mais très légère. Par moments il semble un peu métallique même. Le résultat est un profil assez frais mais qui, de façon contradictoire, oscille entre l’acidulé et le sucré/gourmand. C’est surprenant mais assez agréable.

Bouche

L’olive, très peu présente au nez, explose ici littéralement en bouche. Elle est verte et très marquée. Je ne retrouve pas l’amertume de l’olive noire qui me dérange parfois mais cette olive verte est présente tout au long du passage en bouche du rhum, et persiste dans la finale. Elle est accompagnée d’un ananas mûr qui semble cuit, voire caramélisé. La bouche est également teinté d’un côté salin. Ce n’est pas mauvais mais je dois dire que je préfère largement le profil du nez à celui de la bouche.

Conclusion

On se retrouve là avec un rhum qui me semble plus sage que les version « Grand Arôme » de chez Savanna. Un face à face avec un Lontan 57 serait intéressant mais je dois admettre que sa sagesse procure à ce Galion une capacité plus grande à être dégusté sec que le Savanna. Le revers de la médaille c’est qu’il manque un peu de caractère pour vraiment s’affirmer « grand arôme » au sens où on l’entend en général. C’est néanmoins un rhum intéressant et on retrouve des points communs dans le profil avec celui des Savanna.

1 réflexion au sujet de “Grand Arôme : la Martinique aussi”

  1. ha c’est marrant pour l’olive j’étais vraiment sur l’olive noire, l’amertume du noyau et même un petit coté terreux. 🙂
    Potentiel certain en cocktail, je suis plus mitigé pur.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.