Autres destinations, Dégustation du soir, Guadeloupe, Jamaïque

Vous avez dit cocktails ?

Le rhum se boit de deux façons: soit sec, soit en cocktail. Mais forcément le cocktail demande de suivre une recette, ou alors de jouer au petit chimiste… et j’avoue aimer ça ! Du coup je m’y essaye régulièrement.

Ici je vais vous présenter deux classiques légèrement revisités, un premier avec un blend de mélasse et un deuxième avec un rhum agricole brut de colonne.

Rhum pom’

Ce cocktail je l’aime pour sa douceur. Il plait souvent aux personnes qui n’aiment pas les alcools secs.Maman Brigitte Côté rhum, j’ai choisi le « Maman Brigitte » pour son blend qui a du peps grâce à son côté jamaïcain et de la douceur avec la Barbade et la République Dominicaine.

On peut le remplacer par un autre blend (pourquoi pas fait soi-même), mais il faut du Jamaïcain dedans pour amener la folie nécessaire !

  • 3 cl de rhum Maman Brigitte
  • 0.5 cl de Calvados (option)
  • 1 cl de sirop aromatisé aux épices (cannelle, un peu de de graine de coriandre, des baies roses, 2 clous de girofle) et aux zestes d’orange
  • 10 cl de jus de pomme
  • 2 traits d’eau pétillante (option)
  • Pour la déco : un quartier de pomme et un bâton de cannelle

Mélanger dans un shaker le rhum, le calva et le sirop avec quelques glaçons.

Verser dans un verre long drink avec les glaçons et ajouter le jus de pomme et le trait d’eau pétillante pour amener un peu de fraîcheur et de pétillant.

008.jpg

Les sirops !

Dans ce cocktail j’ai utilisé un sirop fait-maison. Bien sûr on en trouve des « tout fait » dans le commerce, Monin étant sans doute un des champions de la catégorie, mais rien de tel que celui qu’on fait soi-même.

La recette de base c’est moitié/moitié sucre et eau (100 g de sucre et 100 ml d’eau). Amenez le sirop à ébullition, y intégrer vos aromates et laissez infuser en gardant un léger bouillonnement pendant 5 min à 10 min. Ensuite laissez refroidir toujours avec les ingrédients dans le sirop.

Une fois froid, passez le sirop et gardez le au frigo dans une petite bouteille préalablement stérilisée.

Daiquiri pamplemousse, romarin et brut de colonne!

Le daiquiri c’est un grand classique, à priori réalisé avec un ron blanc léger.

IMG_4255Ici pour faire face au pamplemousse, j’ai choisi un rhum très aromatique avec des notes d’agrumes , de végétal et fort en alcool: le Old brothers 72.8.

Je pense que l’Esprit bio de chez Neisson pourrait aussi convenir pour la recette, à essayer.

  • 3 cl de rhum Old brothers 72.8
  • 1 branche de romarin
  • le jus d’un demi-pamplemousse
  • 1 cuillère rase de sucre de canne
  • pour la déco : la pointe de la branche de romarin un une demi rondelle de pamplemousse déshydraté

Versez le rhum, le sucre et les feuilles de romarin ainsi que la tige dans le shaker. Ecrasez les feuilles dans le sucre et le rhum pour en extraire les arômes.

Ajoutez 3 ou 4 glaçons, fermez le shaker et secouez jusqu’à ce que le sucre soit dissout.

Versez en filtrant dans une coupe et décorez avec la pointe de romarin et le pamplemousse déshydraté.

005.jpg

3 réflexions au sujet de “Vous avez dit cocktails ?”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.